Recherche

Haiku Funeral - If God Is a Drug

Haiku Funeral - If God Is a Drug

Sortie ultra-confidentielle (50 exemplaires) que celle de cet obscur duo d'alchimistes sonores français, qui fait suite à deux autres essais : Assassination in the Hashish Cathedral (2009 – 50 copies) et Hell (2010 – 33 copies). Tout ça pour dire qu'on ne vous blâmera pas si le nom de HAIKU FUNERAL vous est totalement inconnu, l'underground générant suffisamment de remous pour qu'un nouveau nom venu de nulle part s'échoue chaque jour sur nos rivages.

En l'occurrence, on tient là un véritable OVNI qui s'astreint à fuir toutes les chapelles musicales connues. Ca commence par une longue séquence drone-doom sur fond de flippe intersidérale ? Ok, les deux compères décident alors d'embrayer sur une tentative de cold-wave industrielle aliénante, parsemée de vocaux passés au vitriol. Besoin de brouiller les repères à nouveau ? Aucun problème, un solo de basse fuzz façon "Cliff Burton sous l'emprise des stup'" prend le relais et tente de mettre les sens en orbite, avant de se fondre dans une résignation maladive. Et c'est ainsi tout au long de ce If God Is a Drug, sorte de bad-trip initiatique, univers hallucinatoire où défile tout un foutoir de samples inquiétants, remugles black-metal et atmosphères brumeuses de poisse. Soit un mix improbable entre ésotérisme, effets psychoactifs et images d'épouvante passées à vitesse subliminale... Autant dire que l'opium musical décanté dans le laboratoire du duo est d'une pureté – d'une dureté – à l'épreuve des toxicos spécialisés dans tous les courants déviants qui soient, et saura leur procurer les sensations adéquates.

Aucune logique à entrevoir ici donc, aucune cohésion à l'échelle du disque qui saurait faire passer la pilule en finesse, HAIKU FUNERAL se contente au contraire de multiplier les doses létales sur près d'une heure et c'est à vous qu'incombe la décision de franchir le pas, ou non. Au risque de laisser quelques neurones dans la bataille...

Head!
28.09.2011

Groupe : Haiku Funeral (France)
Titre : If God Is a Drug
Label : Hikikomori Records
Sortie : 2010
Durée : 00:52:28
Tracklist
01 - Izkuplenie
02 - The Holy Connection
03 - Fungoid Moon
04 - If God Is a Drug part I
05 - If God Is a Drug part II
06 - If God Is a Drug part III
07 - 7
08 - The Trees Are Killing the Sky
09 - City in the Sea
10 - Bright Red Seeds
11 - Infected
12 - They Dreamt of Coffins